Sweet Heart Video – Ryan Kelly Never Had A Squirting Orgasm Before And She Is Anxious To Get porno download

Vid√©o Ch√©rie-Ryan Kelly N’A Jamais Eu D’Orgasme √Čjacule Auparavant Et Elle A H√Ęte De T√©l√©charger Du porno Je suis Banu, mesurant 1,80, brune, elle sera consid√©r√©e comme belle √† part enti√®re, selon mon entourage, je suis une fille comme un mannequin. Je suis la fille du milieu d’une famille qui travaille sur un site pr√®s du bord de mer de Tekirdańü et je suis venue travailler ici il y a 10 ans. Comme ma famille est une famille conservatrice du village, j’avais l’habitude de voyager et de m’habiller avec plus de parcimonie que les filles d’ici. Mon p√®re s’occupe des affaires techniques du site, comme le chauffage, tandis que ma m√®re s’occupe des t√Ęches m√©nag√®res. Ma sŇďur a 23 ans et est mari√©e. Et j’ai un fr√®re qui a gagn√© et a quitt√© l’Universit√© cette ann√©e. J’ai commenc√© √† lire les histoires de sexe ici avec les conseils et l’insistance de ma copine Ebru, venue en vacances d’Istanbul, avec qui je m’entendais tr√®s bien.

Je n’ai pas √©tudi√© quand j’ai fini le lyc√©e. Je restais √† la maison et j’aidais ma m√®re et mon p√®re. En √©t√©, Ebru venait en vacances, restait jusqu’√† l’ouverture des √©coles √† Tekirdańü, puis retournait √† Istanbul. Ebru √©tait quelqu’un qui agissait tr√®s √† l’aise parce que la situation de sa famille √©tait tr√®s bonne et qu’elle √©tait la seule fille de la maison. Bien que nous ne nous voyions que l’√©t√©, Ebru √©tait la seule amie avec qui je m’entendais tr√®s bien. Il est revenu cet √©t√©. Quand j’√©tais avec Ebru, ma famille me permettait de voyager et d’aller √† la mer plus facilement. Bien que nous vivions au bord de la mer, je n’allais pas beaucoup √† la mer, je n’y allais que si nous y allions en famille lorsque ma sŇďur venait chez nous, ou lorsqu’Ebru et son p√®re obtenaient la permission de mon p√®re.

C’√©tait √† nouveau la fin de l’√©t√©. Ebru a d√©clar√© que sa famille reviendrait, mais qu’elle resterait encore 10 jours (jusqu’√† l’ouverture des √©coles). Lundi vendredi √† la maison d’√©t√© d’un parent, ils allaient rentrer, il m’a demand√© de venir aussi. Je lui ai aussi dit que ma famille ne m’autoriserait pas, que je ne pouvais venir que si son p√®re obtenait la permission de mon p√®re. Ebru a √©galement demand√© √† son p√®re. Le p√®re d’Ebru (Mustafa abi) √©tait un homme athl√©tique, grand et charismatique de 45 ans. Comme lui et mon p√®re sont √©galement en bons termes, il a pris un cong√© √† la suite de l’insistance de mon p√®re. D√©c. Vendredi matin, moi, Ebru, Mustafa abi et sa femme tante G√ľl√ßin et moi sommes all√©s rendre visite aux parents chez qui nous allions s√©journer. La maison d’√©t√© o√Ļ nous sommes all√©s √©tait la maison d’√©t√© de la tante d’Ebru. La tante, le beau-fr√®re et le fils d’Ebru, Kaan, nous ont accueillis chaleureusement et nous nous sommes install√©s dans la maison d’√©t√©.

Apr√®s que nous ayons mang√© notre d√©jeuner et que nous nous pr√©parions √† aller √† la mer, j’ai re√ßu un appel t√©l√©phonique d’Istanbul. La grand-m√®re d’Ebru est tomb√©e malade, ils l’ont emmen√©e √† l’h√īpital. √Ä cette nouvelle, alors que toute la famille allait interrompre les vacances et rentrer √† Istanbul, la m√®re d’Ebru a dit √† son mari: ‚ÄúMustafa, tu restes avec les enfants, nous irons avec mon beau-fr√®re et ma sŇďur et ferons le n√©cessaire.”dit-il. Les autres ont √©galement approuv√©. Par cons√©quent, moi, Ebru, le fils de sa tante Kaan et le p√®re d’Ebru Mustafa abi sommes rest√©s. Apr√®s avoir voyag√© avec eux, nous avions d√©j√† fait nos pr√©paratifs en mer, nous sommes all√©s √† la mer‚Ķ

Pendant qu’Ebru, Kaan et moi allions √† la mer, Mustafa abi prenait un bain de soleil au bord de la mer. Dans la mer, Ebru et Kaan plaisantaient beaucoup entre eux et faisaient des mouvements de main √† main. Et j’√©tais un peu timide et timide, je nageais un peu loin d’eux. √Ä un moment donn√©, quelque chose d’int√©ressant s’est produit qui a attir√© mon attention, Kaan touchait les seins et les fesses d’Ebru, et Ebru disait √† Kaan de se tenir d√©cemment pour que son p√®re puisse voir. Il √©tait si tard que je suis sorti du c√īt√© ennuy√©. J’ai salu√© fr√®re Mustafa et me suis allong√© √† c√īt√© de lui. Fr√®re Mustafa portait un maillot de bain, et les poches devant lui √©taient tr√®s √©videntes, alors j’ai attir√© mon attention l√†-bas pendant un moment. Mustafa abi a ri et a dit: “Non, tu es toujours Banu, pourquoi ne nages-tu pas?”dit-il. J’ai juste dit ‚Äú ” Eh bien… Je n’aime pas beaucoup aller √† la mer, je suis venu pour toi.J’ai dit. Fr√®re Mustafa a dit: “Merci, merci de ne pas nous avoir bris√©s.dit‚Ķ

Il a commenc√© √† me demander ce que je faisais, comment je passais mon temps, et le sujet s’est retourn√©, et il s’agissait de savoir s’il avait un petit ami ou non. J’ai expliqu√© que cela n’√©tait arriv√© qu’une seule fois au lyc√©e jusqu’√† pr√©sent, et que quelqu’un qui travaillait sur notre site voulait constamment √™tre ami avec moi, mais je ne l’ai pas accept√© parce que j’avais peur de mon p√®re. √Ä ce moment-l√†, Ebru et Kaan sont venus nous voir, ont dit qu’ils iraient au buffet et ach√®teraient quelque chose, et ont demand√© la permission. Son p√®re a √©galement donn√© la permission, il leur a demand√© d’acheter de la glace et de l’eau pour nous. Ils sont partis, nous √©tions toujours assis, bavardant. Il √©tait tard dans la soir√©e et il n’y avait plus beaucoup de monde sur la plage. √Ä un moment donn√©, j’ai dit: “Mustafa abi, je vais aller voir Ebru Dec.J’ai dit. “Bien s√Ľr!dit‚Ķ

Pendant que j’allais au buffet, j’ai remarqu√© des gens s’embrasser derri√®re les cabines de changement de robe. Quand je me suis approch√© un peu plus, j’ai vu qu’ils √©taient Ebru et Kaan, ils se sont presque √©vanouis, leurs l√®vres coll√©es comme s’ils allaient se manger, Kaan caressait les fesses d’Ebru. J’ai √©t√© choqu√©. M√™me si ce n’√©tait pas la premi√®re fois que je voyais Ebru avec des hommes de cette fa√ßon. Ebru √©tait une fille tr√®s d√©tendue et de telles choses √©taient normales pour elle. Mais c’√©tait diff√©rent, Kaan √©tait le fils de sa tante. Je les ai regard√©s pendant un moment, ils ne m’ont pas remarqu√©. Ils ont pr√©par√© plus de nourriture et ont fait leurs bagages, et quand ils allaient partir et aller au buffet, j’ai appel√© apr√®s eux. Ils m’ont dit qu’ils avaient vu un ami, qu’ils avaient un peu discut√© avec lui, qu’ils allaient juste au buffet. Ebru a dit que je pouvais venir au buffet si je voulais. Mais j’ai dit que je retournerais chez son p√®re et je suis revenu. Je ne voulais pas √™tre du persil pour eux‚Ķ

Juste au moment o√Ļ je suis arriv√© chez son p√®re, son p√®re est retourn√© √† la maison d’√©t√© et a dit qu’il avait un travail dans l’entreprise, il r√©glerait le probl√®me en ligne, si je le voulais, je pouvais attendre les billes et revenir avec elles. J’ai aussi dit que je voulais retourner √† la maison d’√©t√©, je m’ennuyais. “Bien s√Ľr, viens!”dit-il. Il a √©galement appel√© Ebru et a dit que nous retournerions √† la maison d’√©t√©, et qu’ils devraient venir √† la maison d’√©t√© quand ils auraient fini‚Ķ

Nous sommes all√©s √† la maison d’√©t√©. Fr√®re Mustafa a repris l’ordinateur. Je pensais juste aller dans la salle de bain et prendre une douche. Je suis all√© dans ma chambre, j’ai laiss√© ma serviette et pr√©par√© mes v√™tements √† enfiler apr√®s la douche, puis je me suis dirig√© vers la salle de bain avec mon maillot de bain. Pensant que fr√®re Mustafa √©tait devant l’ordinateur, j’ai √©t√© choqu√© lorsque j’ai enlev√© les bretelles de mon maillot de bain et suis entr√© dans la salle de bain. Fr√®re Mustafa √©tait nu dans la salle de bain et s’appr√™tait √† prendre une douche. Le devant moelleux que j’ai vu sur la plage en maillot de bain √©tait devant moi avec tout cette fois. Pendant que je regardais son √©norme bite avec √©tonnement, il regardait mes seins, que j’essayais de couvrir avec ma main. Une fois ma surprise pass√©e, quand j’ai dit: ‚ÄúEh bien, je pensais que tu √©tais devant l’ordinateur, je suis d√©sol√© …”, Fr√®re Mustafa s’est approch√© de moi et m’a demand√© de venir, que j’√©tais tr√®s belle. J’√©tais presque mort de froid. C’est la premi√®re fois que je suis confront√© √† quelque chose comme √ßa. Moi qui n’avais vu Ebru autour de moi qu’avec des hommes auparavant et ma sŇďur faisant l’amour √† mon beau-fr√®re une fois, je voyais un coq vivant pour la premi√®re fois‚Ķ

Mes mains √©taient encore sur mes seins. Fr√®re Mustafa a dit que je pouvais le toucher si je le voulais. Et je n’arrivais toujours pas √† revenir √† moi-m√™me, et avec cette surprise, j’ai dit: ‚ÄúEh bien, c’est la premi√®re fois que je vois…‚ÄĚ. Fr√®re Mustafa s’est coll√© √† mes l√®vres et a commenc√© √† m’embrasser. Je ne pouvais m√™me pas r√©pondre √† l’impact de ce que j’ai vu aujourd’hui. De plus, j’ai vraiment aim√© √ßa, j’ai √©t√© embrass√©e par un homme pour la premi√®re fois. Fr√®re Mustafa m’a tir√© vers lui, m’a dit d’√™tre √† l’aise, qu’il me trouvait tr√®s belle, qu’il me voulait, alors qu’il m’embrassait encore, serrant mes seins et mes hanches avec ses mains. Et je ne pouvais rien faire, je ne r√©pondais m√™me pas, mais j’aimais √ßa. Mustafa abi, qui m’a bien serr√© dans ses bras, a baiss√© le maillot de bain sur moi et m’a laiss√© nu, a pris ma main par la main et a pris ma main sur sa bite. Sa queue √©tait grosse et √©paisse. Pour une raison quelconque, √† ce moment-l√†, j’ai pens√© aux grosses bites dont j’avais lu dans des histoires de sexe‚Ķ

Sa bite √©tait dans ma main, il voulait que je la caresse, et je l’ai juste attrap√©e. Il le faisait d’avant en arri√®re, caressant mes fesses et ma chatte, serrant mes seins, embrassant mes l√®vres, me faisant compl√®tement ivre de plaisir. J’ai commenc√© √† tellement en profiter que j’ai senti ma chatte s’arroser. Alors j’ai r√©pondu en serrant sa bite dans ma main et en m’accrochant √† ses l√®vres. Il aimait mieux quand je l’embrassais maladroitement. Il me serrait √† nouveau dans ses bras, me l√©chait le cou, me mordait les seins. Il m’a pouss√© par les √©paules et m’a fait m’agenouiller devant lui en disant ‚Äú ” L√®che-le!”dit-il. Et j’ai dit que je ne l’avais jamais fait auparavant, je ne savais pas comment c’√©tait arriv√©. Il voulait mettre sa bite dans ma bouche, mais quand j’ai rat√© ma bouche, il m’a tir√© vers le haut, s’est agenouill√© devant moi et a embrass√© ma chatte. Il m’a l√©ch√© la chatte tr√®s vite, m’a presque rendu fou. Au fait, il for√ßait aussi mon trou du cul avec ses doigts D√©c‚Ķ

J’√©tais compl√®tement hors de moi maintenant. De plus, pour la premi√®re fois de ma vie, j’avais des relations sexuelles avec quelqu’un de l’√Ęge de mon p√®re. Fr√®re Mustafa faisait tr√®s bien l’amour, mais le doigt qu’il m’a plant√© dans le cul m’a fait mal. Biran a dit: “Oups!”J’ai √©t√© surpris en disant. “Quoi, √ßa t’a fait mal, mon amour?”il a demand√© poliment, en disant. “Fr√®re Mustafa, c’est la premi√®re fois que je vis une telle chose, je pense que ce que nous faisons est tr√®s mal!‚ÄĚ Je voulais objecter. Mais il a dit: “Ne m’appelle pas fr√®re, appelle-moi mon amour! Il y a une premi√®re fois pour tout, ne vous inqui√©tez pas, ce sera sympa!”en disant cela, il m’a de nouveau fait m’agenouiller devant lui. Il voulait mettre sa bite dans ma bouche, mais je ne pouvais pas la prendre, elle √©tait √©paisse et n’allait pas dans ma bouche. “Embrasse-le, l√®che-le!”dit-il. Je commen√ßais juste √† l’embrasser et √† le l√©cher quand il m’a tir√© les cheveux. C’est juste arriv√© que j’ai ouvert la bouche de douleur et que cette grosse bite est entr√©e dans ma bouche. J’avais l’impression que ma bouche allait se d√©chirer, comme si j’allais vomir. Mais fr√®re Mustafa ne voulait pas me laisser l’enlever, il me baisait presque dans la bouche en me tenant la t√™te. Au fait, j’√©tais mouill√© une fois de plus en d√©cembre. Fr√®re Mustafa ne pouvait pas le supporter beaucoup et a commenc√© √† √©jaculer dans ma bouche. √áa avait un tr√®s mauvais go√Ľt, et √ßa sonnait beaucoup. J’avais l’impression que j’allais me noyer. J’ai √©t√© oblig√© de le retirer de ma bouche, ce qui m’a fait vomir dans l’√©vier lorsque je l’ai retir√©‚Ķ

Pendant que je vomissais dans l’√©vier, Mustafa abi me l√©chait les cuisses et la chatte par derri√®re, mettant son doigt dans ma chatte. Je n’√©tais toujours pas revenue √† moi, mais √† ce moment-l√†, je ne pensais qu’√† ma jeunesse. Je lui ai demand√© que j’√©tais vierge, pour ne pas nuire √† ma jeunesse. Fr√®re Mustafa a arr√™t√© de me doigter la chatte et a commenc√© √† mettre son doigt dans mon cul. Cela m’a fait mal, mais fr√®re Mustafa connaissait tr√®s bien son travail et il m’a fait plaisir. Pendant que je me tenais recroquevill√© devant lui pour me laver la bouche dans l’√©vier, il me l√©chait le dos en faisant des allers-retours avec son doigt sur mon cul. J’√©tais compl√®tement folle et je me suis encore plus abandonn√©e √† lui. Quand il s’en est rendu compte, il a essay√© de me fourrer sa bite dans le cul. J’ai bien senti sa bite dans le trou de mon cul, mais elle √©tait √©paisse et n’y entrait pas. En fait, j’avais peur, et je voulais‚Ķ

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

free porno pornos frei porno deutsches porno iphone porno kamera porno student porno blonde porno creampie porno massage porno sleeping porno mom porno sister porno
¬© 2023 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice f√ľr Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochl√§dst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst au√üerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du au√üerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchst√∂bere all unsere Sexkategorien und entscheide dich f√ľr deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Gro√üe √Ąrsche, Freundinnen, Blondinen, Br√ľnetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind au√üerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verr√† gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc‚Ķ Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente!