brazilian girl sex


sexe fille brĂ©silienne Bonjour, je suis Alev. je suis une veuve de 28 ans. Si je vais parler brièvement de moi, je suis une beautĂ© brune de 1,65 m et 60 kilos. J’aime vraiment exciter les hommes. En fait, c’est la raison pour laquelle mon mari et moi avons divorcĂ©. Cela fait 3 ans que j’ai divorcĂ© de mon mari. Je m’ennuyais Ă  la maison un dimanche. HonnĂŞtement, j’avais besoin d’une bonne baise. J’ai appelĂ© quelques-uns de mes copains que j’ai baisĂ©s auparavant, mais ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas venir. Ă€ moi-mĂŞme (Regarde ça, je me baise, les hommes sont gentils! De toute façon, je m’en occuperai ce soir!) en disant, j’ai nettoyĂ© l’endroit ou quelque chose.

L’après-midi aussi, comme le portier Ă©tait en congĂ© le dimanche, je suis descendu moi-mĂŞme acheter du pain. Parce qu’il faisait chaud, je portais des shorts et des peignes, et je ne portais pas de soutien-gorge non plus. En quittant l’appartement, j’ai vu le portier et j’ai dit en plaisantant: “Écoute, tu donnes la permission, Mevlut abi, je vais acheter du pain moi-mĂŞme!J’ai dit. Le portier a dit: “Si tu me l’avais dit, je serais allĂ© l’acheter, ma sĹ“ur, est-ce qu’on va te casser!”elle a dit, mais elle n’a pas nĂ©gligĂ© de filtrer mes seins non plus. J’ai immĂ©diatement remis l’argent “ ” Allez, prends – le, allez!J’ai dit. “D’accord, ma sĹ“ur!”en disant cela, il est parti, et je suis remontĂ© Ă  la maison.

Quand je suis entrĂ© dans la maison, l’idĂ©e m’est venue de me baiser au portier. Mais le portier Ă©tait un homme de 50 ans, pesant entre 95 et 100 livres, poilu partout, comme un ours. Après un peu de rĂ©flexion (Oh Flamme, tu y goĂ»teras aussi, serait-ce mauvais!) j’ai dit. J’avais dĂ©cidĂ© que j’allais me faire baiser par le portier, mais j’ai commencĂ© Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  la façon dont j’allais le faire. Je me suis retrouvĂ© Ă  penser, j’allais excuser le robinet qui dĂ©goulinait dans la salle de bain et le laisser entrer. Je suis immĂ©diatement allĂ© aux toilettes, j’ai enlevĂ© le nombre de culottes de soutien-gorge sales qu’il y avait dans le panier sale et je les ai jetĂ©es.

Pendant ce temps, la cloche sonna. DĂ©c. Quand j’ai ouvert la porte, le portier a dit: “Tiens, ma sĹ“ur!”il a dit:” Elle m’a tendu le pain. J’ai dit: “Merci, frère Mevlut, mais j’ai encore une demande de votre part!J’ai dit. “Tiens, ma sĹ“ur, qu’y a-t-il?”dit-il. J’ai dit: “Le robinet de la salle de bain continue de couler, s’il y a un mĂ©canicien ou quelque chose que vous connaissez, pourquoi ne l’apportez-vous pas?J’ai dit. Il a dit: “Je vais le prendre, ça vient du joint, laissez-moi rĂ©cupĂ©rer le joint de la maison avec une clĂ©!”dit-il. “D’accord, allez, j’attends!”j’ai dit et il est parti…

il est revenu environ 10 minutes plus tard. Je l’ai emmenĂ© aux toilettes. Quand il a vu mes sous-vĂŞtements traĂ®ner juste au moment oĂą il entrait dans la porte, il s’est arrĂŞtĂ©. “Qu’y a-t-il, frère Mevlut?J’ai dit. Avalant, il a dit: “Rien…”et est allĂ© Ă  l’intĂ©rieur. De toute façon, il avait l’intention de partir après avoir fait le robinet, mais j’ai dit: “Mevlut abi, la porte du placard de la chambre n’arrĂŞte pas de tomber, vas-tu la regarder aussi?J’ai dit. D’abord, il m’a regardĂ© dans les yeux, puis il a dit: “Voyons voir!”il a dit, il a compris que quelque chose allait se passer.

Je marchais avec une fissure sur le chemin de la chambre par l’avant, il me coupait dĂ©finitivement les cuisses. “C’est comme ça que tout tombe s’il n’y a pas d’homme dans la maison!”J’ai dit, et j’ai pointĂ© du doigt le placard et j’ai reculĂ©. Pendant qu’il s’occupait du placard avec le dos tournĂ©, j’ai quittĂ© la pièce, je me suis dĂ©shabillĂ© nu dans le couloir et j’ai commencĂ© Ă  attendre… “D’accord, ma sĹ“ur, je l’ai fait, avez-vous une autre demande?”quand il a appelĂ©, il est entrĂ© et a dit:” Oui, j’ai encore une demande!J’ai dit. Il s’est figĂ© quand il m’a vu comme ça. “Je veux que tu me baises!J’ai dit.

Il a avalĂ© et a dit: “Mais soeur…”. J’ai dit: “Lâchez la soeur ou quelque chose comme ça, n’ĂŞtes-vous pas un homme?”en disant cela, je suis allĂ© vers lui et je me suis accrochĂ© Ă  ses lèvres. En embrassant ses lèvres, j’ai senti une très belle odeur de savon sur mon nez, alors elle venait de prendre un bain, j’en Ă©tais très contente. Alors il a jetĂ© sa surprise, m’a allongĂ© sur le lit pendant qu’il me tenait, et a commencĂ© Ă  se dĂ©shabiller. Quand il a enlevĂ© sa chemise, sa poitrine Ă©tait couverte de poils. Quand il a enlevĂ© son pantalon puis a baissĂ© sa culotte Ă  longues jambes, mes yeux se sont ouverts comme une diseuse de bonne aventure et j’ai dit “ ” Whoa, qu’est-ce que c’est!”un mot est sorti.

La bite de notre portier Ă©tait Ă  moitiĂ© retournĂ©e et c’Ă©tait comme une aubergine ou quelque chose du genre. “Qu’y a-t-il, ma sĹ“ur, avez-vous peur? C’est la bite qui va te baiser!”il a dit et a commencĂ© Ă  caresser sa bite. Et je n’ai pas pu rĂ©sister et j’ai dit: “Allez, alors!J’ai dit. Il a tendu la main sur moi et s’est accrochĂ© Ă  mes lèvres. J’Ă©tais littĂ©ralement perdu sous ça. J’ai tendu ma main dĂ©cemment et j’ai touchĂ© sa bite, mais elle ne tenait pas dans ma main. Pendant un moment j’ai pensĂ© Ă  abandonner, mais ensuite (Ce qui s’est passĂ© s’est passĂ©, regardez votre plaisir!) Je me suis dit.

Il est Ă©galement descendu de mes seins vers ma chatte et a commencĂ© Ă  me donner de tels coups de langue que je ne pouvais plus rester immobile. Soudain, je suis sorti en courant de dessous lui et j’ai dit: “C’est mon tour, allonge-toi!J’ai dit. Il Ă©tait allongĂ© sur le dos, alors je suis allĂ© sur lui, j’ai embrassĂ© ses lèvres, sa poitrine velue et j’ai atterri sur sa bite. J’ai examinĂ© sa bite un peu Ă  droite et Ă  gauche, elle Ă©tait au moins aussi longue que mon bras et aussi Ă©paisse que mon poignet. En plus, il Ă©tait immaculĂ©, il n’y avait pas un seul cheveu. “As-tu nettoyĂ© ça pour moi?J’ai dit. Il a dit: “C’est pour toi, soeur!”dit-il.

J’ai commencĂ© Ă  le lĂ©cher avec un sourire. Après avoir lĂ©chĂ© un peu, je suis passĂ© Ă  la position 69 et j’ai mis ma chatte dans sa bouche, et elle a commencĂ© Ă  me lĂ©cher la chatte. Mais je ne pouvais pas lĂ©cher sa bite Ă  cause du plaisir que j’avais, je me suis immĂ©diatement redressĂ© et me suis allongĂ© sur le lit et j’ai mis mes jambes en l’air et j’ai dit: “Allez, Mevlut, baise-moi maintenant!J’ai dit. “D’accord, ma sĹ“ur!”en disant cela, il a mis mes jambes sur son Ă©paule, a commencĂ© Ă  cracher sa bite abondamment et l’a mise dans ma chatte…

Sa tĂŞte lui faisait très mal quand il est entrĂ© “ ” S’il te plaĂ®t, avance lentement, frère Mevlut!J’ai dit. “D’accord, ma sĹ“ur!”il a arrĂŞtĂ© de dire. Mais avant que je puisse comprendre, il s’est soudainement chargĂ©, alors j’ai criĂ© d’agonie et j’ai dit: “Laisse-moi ĂŞtre ta victime lentement, tu m’as dĂ©chirĂ© la chatte!”J’ai littĂ©ralement commencĂ© Ă  mendier. “D’accord, ma sĹ“ur, d’accord! Nous n’en avons mis que la moitiĂ©, je vais mettre le reste lentement!”il a dit, et peu Ă  peu ça a commencĂ© Ă  aller et venir en moi. Ça piquait un peu plus Ă  chaque fois. J’ai Ă©tĂ© surpris de ce que j’ai souffert de la douleur d’une part, et du plaisir d’autre part.

Finalement, il s’est penchĂ© vers moi et a dit: “Tu l’as compris, ma sĹ“ur, tout est dans ta chatte en ce moment!”dit-il. Alors j’ai immĂ©diatement serrĂ© son cou dans mes bras et l’ai embrassĂ©e sur les lèvres. Il a laissĂ© tomber mes jambes dans ses bras et a commencĂ© Ă  pomper ma chatte… J’y Ă©tais habituĂ© maintenant et je gĂ©missais de plaisir, mais il allait de plus en plus vite. Et j’ai eu mon premier orgasme Ă  ce moment-lĂ , j’ai Ă©tĂ© officiellement Ă©jaculĂ© contractuellement. “Lève-toi, frère Mevlut, laisse – moi monter au sommet!J’ai dit. “D’accord, ma sĹ“ur!”en disant cela, il s’est levĂ©, s’est allongĂ© sur le dos sur le lit. Je me suis immĂ©diatement mis sur lui et je me suis assis sur sa bite. J’Ă©tais habituĂ© au coq, et il a glissĂ© sous l’influence de mon Ă©jaculation et est entrĂ© en moi. J’ai commencĂ© Ă  sauter dessus. Il caressait aussi mes seins…

Au bout d’un moment, je m’en suis levĂ© et je suis sorti du lit, j’ai mis mes mains sur le lit et je me suis levĂ© et j’ai dit: “Allez, Mevlut, passe derrière moi!J’ai dit. “D’accord, ma sĹ“ur!”il est passĂ© derrière moi, a enracinĂ© sa bite dans ma chatte et a commencĂ© Ă  pomper… Je nageais Ă  nouveau dans la mer de plaisir. La deuxième fois que j’ai eu un orgasme, il a dit: “J’arrive, ma sĹ“ur!” Je suis revenu Ă  moi quand il a dit. J’ai immĂ©diatement couru devant lui et me suis accroupi par terre, j’ai pris sa bite dans mes mains et j’ai commencĂ© Ă  la caresser, lui lĂ©chant la tĂŞte d’une part. Peu de temps après, leur sperme a commencĂ© Ă  jaillir. Quand je l’ai tapotĂ©, il jaillissait et c’Ă©tait si intense que ma bouche, mon visage, mon cou, ma gorge, mes seins, tout Ă©tait couvert de sperme. Après en avoir lĂ©chĂ© les dernières gouttes, je l’ai laissĂ© et je me suis assis par terre, adossĂ© au lit en haletant. Il s’est Ă©galement allongĂ© sur le dos sur le lit sur le lit…

Quand je me suis reposĂ© et que je suis revenu Ă  moi, je me suis levĂ©, je suis allĂ© aux toilettes et je suis passĂ© sous la douche. Après avoir nettoyĂ© le sperme sur moi, j’ai mis mon peignoir et j’ai quittĂ© la salle de bain. Quand je suis allĂ© dans ma chambre, il Ă©tait toujours allongĂ© et sa queue Ă©tait encore Ă  moitiĂ© relevĂ©e. Je me suis demandĂ© s’il allait baiser un autre courrier, et j’ai jetĂ© ma robe et j’ai commencĂ© Ă  lui lĂ©cher la bite. Pendant que je me demandais s’il allait baiser un autre courrier, il m’a baisĂ© pour 2 courriers de plus… Puis il a pris une douche et s’est habillĂ© et a dit: “Merci, ma sĹ“ur!”dit-il. J’Ă©tais comme, “J’attends toujours!”alors je l’ai embrassĂ©e sur les lèvres et je l’ai renvoyĂ©e. J’Ă©tais Ă©tonnĂ© de moi, j’ai baisĂ© le mec comme un ours, et il m’a baisĂ© pendant 3 mails et m’a transformĂ© en passoire.

Ça fait 1 an et le Decker me baise toujours. Je ne sais pas, mais sa femme a probablement compris quelque chose, elle me regarde mal. Peu importe s’il regarde, c’est cet ours qui me baise le plus fort!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2024 Bei handelt es sich um einen kostenlosen Hostingservice für Pornofilme. Du kannst dir ein verifiziertes Benutzerkonto erstellen, um auf unsere Website Pornofilme in verschiedenen Formaten hochzuladen. Jedes Pornofilm, das du hochlädst, wird in maximal 5 Arbeitstagen bearbeitet. Du kannst außerdem unseren Einbettungscode verwenden, um unsere Pornofilme auf anderen Websites zu teilen. Auf wirst du außerdem exklusive Pornoproduktionen finden, die von uns selbst gedreht wurden. Durchstöbere all unsere Sexkategorien und entscheide dich für deinen Favoriten: Amateur-Pornovideos, Analsex, Große Ärsche, Freundinnen, Blondinen, Brünetten, etc. In den entsprechenden Rubriken auf unserer Website sind außerdem auch Pornofilme zum Thema Gays und Shemales zu finden. Das Anschauen der Pornofilme ist vollkommen gratis! offre un servizio gratuito di hosting per video porno. Puoi creare il tuo account utente verificato per caricare video porno sul nostro sito in diversi formati. Ogni video che caricherai verrà gestito entro 5 giorni lavorativi. Puoi anche usare il nostro codice embed per condividere i video su altri siti. Su troverai anche produzioni porno esclusive girate da noi. Naviga liberamente fra le sezioni categorizzate di sesso e scegli la tua preferita: amatoriale, anal, culone, fidanzate, bionde, more, ecc… Potrai anche trovare porno gay e video porno trans nelle rispettive sezioni del nostro sito. Tutti i video porno sono visibili gratuitamente! mobile-3 mobile-4 mobile-5 mobile-6 mobile-7 mobile-8 mobile-9 mobile-10 mobile-11 mobile-12 mobile-13 mobile-14 mobile-15 mobile-16 mobile-17 mobile-18 mobile-19 mobile-20 mobile-21 mobile-22 mobile-23 mobile-24 mobile-25 mobile-26 mobile-27 mobile-28 mobile-29 mobile-30 mobile-31 mobile-32 mobile-33 mobile-34 mobile-35 mobile-36 mobile-37 mobile-38 mobile-39 mobile-40 mobile-41 mobile-42 mobile-43 mobile-44 mobile-45 mobile-46 mobile-47 mobile-48 mobile-49 mobile-50 mobile-51 mobile-52 mobile-53 mobile-54 mobile-55 mobile-56 mobile-57 mobile-58 mobile-59 mobile-60 mobile-61 mobile-62 mobile-63 mobile-64 mobile-65 mobile-66 mobile-67 mobile-68 mobile-69 mobile-70 mobile-71 mobile-72 mobile-73 mobile-74 mobile-75 mobile-76 mobile-77